retour Retour

Vœu relatif pour un soutien à l’initiative YASUNI ITT (Equateur).



D�lib�ration affich�e � l?H�tel-de-Ville

et transmise au repr�sentant de l?Etat le 18 f�vrier 2011.

Re�ue par le repr�sentant de l?Etat le 18 f�vrier 2011.

Le Conseil de Paris, si�geant en formation de Conseil municipal,

Le r�cent sommet de Cancun sur le climat s?est achev� sur un r�sultat moins catastrophique que le pr�c�dent sommet � Copenhague.

Ainsi, quelques engagements de r�duction des �missions de GES ont �t� pris par des pays jusqu?alors r�fractaires et des initiatives ont �t� annonc�es concernant notamment l?aide aux pays en d�veloppement et la lutte contre la d�forestation.

Cependant, de nombreux pays et organisations ont regrett� que les engagements n?aient pas �t� � la hauteur des enjeux et ont plaid� pour une d�marche concr�te et volontariste pour la pr�servation de notre plan�te et la lutte contre le d�r�glement climatique.

A ce titre, l?Equateur, par la voix de son Gouvernement et de son Pr�sident M. CORREA, a formul� une proposition int�ressante.

Ce dernier, � l?occasion du sommet de Cancun, a propos� � la communaut� internationale, contre une compensation financi�re � hauteur de 50 % du manque � gagner, de ne pas exploiter les r�serves p�troli�res du parc naturel YASUNI - ITT (ISHPINGO - TAMBOCOCHA - TIPUTINI).

Le parc YASUNI est, en effet, une r�serve naturelle dans laquelle vivent les communaut�s autochtones d?Amazonie TAGAERE et TAROMENANE et qui concentre une biodiversit� consid�rable et tout � fait exceptionnelle : 2.774 esp�ces d?arbres, 165 esp�ces de mammif�res, 700 types d?oiseaux.

Le sous-sol de ce parc abrite un gisement de p�trole de 850 millions de barils (20 % des r�serves totales du pays) susceptible d?assurer 7 milliards de dollars de recette � l?Equateur en cas d?exploitation.

Aussi, face � cette situation, la proposition du Pr�sident CORREA est la suivante : le Gouvernement �quatorien a mis en place en ao�t dernier un Fonds (administr� par le PNUD) dont l?objectif est de rassembler la somme �quivalente au manque � gagner de l?exploitation du p�trole du parc, afin de pr�server, en concertation avec les populations autochtones, la biodiversit� naturelle de la r�gion et d?�viter l?�mission d?environ 410 millions de tonnes de CO2.

Cette initiative, tout � fait remarquable et originale, dans le sens o� elle privil�gie la pr�servation de la nature au d�triment d?une logique purement marchande et financi�re, a d?ores et d�j� re�u le soutien de divers pays et collectivit�s locales.

Ainsi, l?Italie s?est engag�e � hauteur de 20 millions d?euros, ainsi que le Chili. La R�gion wallonne en Belgique a apport� 300.000 euros � ce fonds. Et en France, diverses r�gions et d�partements, tels que Rh�ne - Alpes, Champagne - Ardennes et la Meurthe et Moselle se sont engag�s, lors du vote de leur budget, � soutenir financi�rement cette initiative. La Communaut� urbaine de Lille vient �galement de donner son accord de principe.

L?ann�e 2011 ayant �t� d�clar�e ?Ann�e internationale de l?arbre et de la for�t? par l?Assembl�e G�n�rale de l?ONU, et au regard de l?engagement affich� par la Ville de Paris pour la pr�servation de la biodiversit�, notre municipalit� s?honorerait de soutenir cette initiative.

Sur la proposition de MM. Sylvain GAREL, Denis BAUPIN, Mme Fabienne GIBOUDEAUX et des �lu(e)s du groupe Europe Ecologie, ?Les Verts? et Apparent�s,

Emet le voeu :

Que la Ville de Paris s?engage � soutenir politiquement et financi�rement l?initiative YASUNI - ITT et � �tudier juridiquement la possibilit� pour la Ville d?apporter un financement au Fonds YASUNI - ITT.

Février 2011
Déliberation
2011 V. 49
Conseil municipal
retour Retour