retour Retour

Modification des épreuves du concours externe d’accès au corps des professeurs de la Ville de Paris (discipline arts plastiques dans les classes de niveau élémentaire des écoles de la Ville de Paris). M. François DAGNAUD, rapporteur.


D�lib�ration affich�e � l?H�tel-de-Ville
et transmise au repr�sentant de l?Etat le 22 mai 2006.
Re�ue par le repr�sentant de l?Etat le 22 mai 2006.

Le Conseil de Paris, si�geant en formation de Conseil municipal

Vu la loi n� 83-634 du 13 juillet 1983 modifi�e portant droits et obligations des fonctionnaires, ensemble la loi n�84-53 du 26 janvier 1984 modifi�e portant dispositions statutaires relatives � la fonction publique territoriale, notamment son article 118 ;

Vu la loi n� 84-16 du 11 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives � la fonction publique de l?Etat, notamment son article 20 ;

Vu le d�cret n� 85-1229 du 20 novembre 1985 modifi� relatif aux conditions g�n�rales de recrutement des agents de la fonction publique territoriale ;

Vu le d�cret n� 94-415 du 24 mai 1994, modifi�, portant dispositions statutaires relatives aux personnels des administrations parisiennes ;

Vu la d�lib�ration D. 2143-1� des 10 et 11 d�cembre 1990 modifi�e portant fixation du statut particulier du corps des professeurs de la Ville de Paris ;

Vu la d�lib�ration DRH 37 des 24 et 25 septembre 2001 portant fixation des �preuves du concours public d?acc�s au corps des professeurs de la Ville de Paris (discipline arts plastiques dans les classes de niveau �l�mentaires des �coles de la Ville de Paris) ;

Vu le projet de d�lib�ration en date du 2 mai 2006 par lequel M. le Maire de Paris lui propose de modifier la formulation des �preuves du concours externe d?acc�s au corps des professeurs de la Ville de Paris (discipline arts plastiques dans les classes de niveau �l�mentaire des �coles de la Ville de Paris) ;

Sur le rapport pr�sent� par M. Fran�ois DAGNAUD, au nom de la 2e Commission,

D�lib�re :

Article premier.- L?article 5 de la d�lib�ration susvis�e est modifi� comme suit :

Le concours comporte 3 s�ries d?�preuves dont la valeur est exprim�e par des notes variant de 0 � 20. Chacune des notes est multipli�e par le coefficient pr�vu pour l?�preuve correspondante.

Premi�re s�rie - coefficient 16

Epreuve A - Cr�ation plastique en deux dimensions

(dur�e : 6 heures - coefficient 6)

D�finition de l?�preuve : cr�ation plastique personnalis�e en deux dimensions � partir d?une incitation �crite ou visuelle.

R�alisation : le (la) candidat(e) portera une attention particuli�re � la pertinence et � la ma�trise des op�rations plastiques et techniques choisies pour r�pondre au sujet incitateur. Le format ne d�passera pas 75 X 105 cm et l?�paisseur n?exc�dera pas 1 cm.

Epreuve B - Analyse visuelle d?une oeuvre

(dur�e : 5 heures - coefficient 5)

D�finition de l?�preuve : analyse visuelle, sans explications �crites, d?une ?uvre, � partir d?un document iconographique.

R�alisation : le (la) candidat(e), en utilisant les proc�d�s les plus appropri�s, montrera diverses mani�res d?aborder les composantes visuelles de l??uvre et communiquera la logique de son �tude en int�grant l?ensemble de ses d�monstrations graphiques, plastiques et techniques, sur une seule face d?un support unique. Le format ne d�passera pas 75 X 105 cm et l?�paisseur ne d�passera pas 1 cm.

Aucun autre exemplaire du document iconographique ne sera distribu�.

Epreuve C - Contr�le des connaissances artistiques

(dur�e : 4 heures - coefficient 5)

Le programme de cette �preuve est limitatif et fix� pour chaque concours.

D�finition de l?�preuve : composition �crite � partir de probl�matiques ou d?enjeux artistiques et historiques tir�s du programme limitatif.

R�daction : le (la) candidat(e) s?attachera particuli�rement � structurer sa r�flexion en tirant parti de la diversit� et de la pr�cision de ses connaissances artistiques.

Cette �preuve fait l?objet d?une double correction.

Deuxi�me s�rie : coefficient 6

Cr�ation plastique en trois dimensions (dur�e : 8 heures)

D�finition de l?�preuve : cr�ation plastique personnalis�e en trois dimensions � partir d?une incitation �crite ou visuelle.

R�alisation :

Un avant-projet en deux dimensions comprendra toutes les indications utiles � la compr�hension des intentions de r�alisation. La remise de celui-ci est obligatoire en fin d?�preuve sous peine d?�limination.

Une r�alisation en trois dimensions. Au cours de celle-ci, le (la) candidat(e) portera une attention particuli�re � la pertinence et � la ma�trise des op�rations plastiques et techniques choisies pour r�pondre au sujet incitateur. Aucune des trois dimensions ne devra d�passer 30 cm.

Troisi�me s�rie : coefficient 8

Epreuve orale

- pr�paration : 30 minutes

- pr�sentation devant le jury : 15 minutes maximum

- entretien avec le jury: entre 10 et 20 minutes

D�finition de l?�preuve : �laboration et pr�sentation argument�e d?un projet de s�quence didactique.

D�roulement : le(la) candidat(e) tirera au sort dans trois s�ries distinctes :

a) un (ou plusieurs) terme(s) emprunt�(s) au vocabulaire du champ disciplinaire.

b) un document visuel unique (poster).

c) une s�rie de documents visuels (diapositives).

Le (la) candidat(e) choisira parmi ces trois propositions celle qui servira de base � l?�laboration d?une s�quence didactique transposable en classe gr�ce � un dispositif adapt�. A l?issue d?une pr�sentation orale pertinente, le (la) candidat(e) r�pondra aux questions du jury portant notamment sur l?ad�quation de ses choix avec les programmes en vigueur de l?�ducation nationale pour l?�cole �l�mentaire.

Art. 2.- L?article 6 de la d�lib�ration susvis�e est compl�t� comme suit :

Pour les �preuves A et B de la premi�re s�rie et pour l?�preuve de la deuxi�me s�rie, sont formellement interdits :

-l?insertion de toute indication r�v�lant l?identit� du (de la)candidat(e),

- l?utilisation de tous supports imprim�s autres que le document de r�f�rence,

-l?utilisation de techniques photographiques et informatiques,

- l?utilisation de supports et mat�riaux aux effets plastiques pr�par�s avant l?�preuve,

- l?utilisation de mati�res dont le s�chage ne serait pas termin� avant la fin de l?�preuve,

- l?emploi de bombes a�rosols et de solvants toxiques.

De m�me, l?usage de tout ouvrage de r�f�rence, de tout dictionnaire et de tout mat�riel �lectronique est formellement interdit pour l?�preuve C de la premi�re s�rie et pour l?�preuve de la troisi�me s�rie.

Mai 2006
Déliberation
2006 DRH 23
Conseil municipal
retour Retour