retour Retour

2008, Vœu déposé par le groupe socialiste, radical de gauche et apparentés relatif aux moyens du conseil de la jeunesse du 20e arrondissement. Vœu déposé par le groupe U.M.P.P.A. relatif à l'affectation d'un poste d'animateur jeunesse à la mairie du 15e.


M. Christian SAUTTER, adjoint, pr�sident. - Nous passons maintenant aux v?ux nos 15 et 16 relatifs aux moyens des Conseils de la jeunesse.

Le voeu n� 15 a �t� d�pos� par le groupe socialiste, radical de gauche et apparent�s et le v?u n� 16 par le groupe U.M.P.P.A.

Je vais donner successivement la parole � Mme CALANDRA et � un orateur du groupe U.M.P.P.A.

Mme Fr�d�rique CALANDRA , maire du 20e arrondissement. - Les politiques favorables � la jeunesse sont des politiques difficiles � quantifier et � �valuer puisque ce sont des politiques qui ne se traduisent pas, contrairement par exemple � la petite enfance, en nombre de places de cr�che ouvertes.

Pour autant, ce sont des politiques qui nous manquent imm�diatement d�s qu'on cesse de les d�fendre et de les soutenir. C'est l� qu'on se rend compte de leur utilit�.

Dans le 20e arrondissement de Paris, nous avons une nombreuse population jeune, et qui ces derniers temps, pour une part d'entre elle, conna�t des ph�nom�nes d'activit� que je qualifierais en partie de d�lictueuses.

Nous observons dans nos quartiers un certain nombre de ph�nom�nes parfois de bandes territorialis�es comme c'est le cas dans des territoires ext�rieurs � Paris.

Je souhaite que la Ville de Paris soit en mesure d'offrir � la jeunesse d'autres perspectives que celles-l� et � toute la jeunesse, pas seulement celle qui est bien int�gr�e � l'�cole et qui r�ussit mais celle qui se trouve en difficult� dans nos quartiers populaires et dans les quartiers les plus d�favoris�s de Paris.

Je souhaite qu'on mette le paquet sur les Conseils de la jeunesse, que ce ne soit pas qu'une mesure symbolique. Chez nous, le Conseil de la jeunesse se r�unit hebdomadairement, il est tr�s actif, il veut proposer des choses aux jeunes du quartier et je voudrais qu'on lui donne les moyens de fonctionner.

Or, actuellement, c'est tr�s compliqu�. On a un animateur � quart temps, un autre � mi temps, on est dans des condition d'exercice assez difficiles, et sans pleurer mis�re, je souhaiterais que l'on fasse plus et mieux pour les jeunes et qu'on donne les moyens � M. JULLIARD de soutenir sa politique dans les arrondissements de l'Est parisien.

Merci, Monsieur le Maire.

M. Christian SAUTTER, adjoint, pr�sident. - Je donne la parole � M. Jean-Baptiste MENGUY, qui va plaider de la m�me fa�on pour le 15e arrondissement.

M. Jean-Baptiste MENGUY. - je vais plaider pour aller plus loin que le v?u de ma coll�gue, puisque le v?u de ma coll�gue pr�cisait que le 20e �tait le deuxi�me arrondissement le plus peupl� de Paris. En tant qu?�lu du 15e, je la rejoins sur ce point. Je suis tout � fait d'accord pour dire que les politiques de la jeunesse sont des politiques complexes. Je sais d'ailleurs que M. JULLIARD en a discut� avec les �lus du 15e lorsqu?il est venu dans l'arrondissement, notamment avec le maire Philippe GOUJON et son adjoint J�r�me LORIAU.

Le conseil de la jeunesse est quelque chose de tr�s important. Nous avons tous besoin de moyens aussi importants et la question du poste d'animateur jeunesse pour le 15e est aussi une question cruciale. Le v?u ainsi pr�sent� va donc �galement dans le sens de la mise en place et du bon fonctionnement du conseil de la jeunesse du 15e avec l'affectation d'un poste d'animateur.

M. Christian SAUTTER, adjoint, pr�sident. - Merci.

Je donne la parole � Bruno JULLIARD pour r�pondre � ces grands appels budg�taires que M. GAUDILLERE �coute avec attention.

M. Bruno JULLIARD, adjoint. - Je l'esp�re !

Il s'agit de situations l�g�rement diff�rentes. Cependant, dans les deux cas, j?�mettrai un avis favorable de l?Ex�cutif.

Le 20e poss�de d�j� un Conseil de la jeunesse tr�s dynamique, et le 20e est � cet �gard un exemple. Je pense en effet qu?un conseil de la jeunesse d?arrondissement dynamique peut �tre un �l�ment d�terminant d'une politique de la jeunesse visant � d�mocratiser l'acc�s � la culture, aux loisirs, � la citoyennet� et � la d�cision politique dans les arrondissements. A cet �gard, il faut attribuer aux arrondissements les moyens suffisants pour permettre la bonne tenue de ces conseils de la jeunesse d'arrondissement. Je ne peux donc qu'�mettre un avis positif au v?u du 20e arrondissement, � la r�serve pr�s que nous n'avons pas les arbitrages budg�taires pour l'ann�e 2009.

De la m�me mani�re, permettez-moi de me f�liciter de la volont� nouvelle du 15e arrondissement de cr�er cette structure de d�mocratie participative. Je suis d'autant plus heureux que concernant le recrutement de l'animateur de ce Conseil de la jeunesse, je prends bonne note qu'il y a d�sormais une volont� �galement nouvelle de respecter le circuit de recrutement traditionnel de la mairie de Paris et j'y serai donc totalement favorable.

En effet, nous avons garanti aux maires d'arrondissement de l'opposition, pour l?ensemble des arrondissements qui n'ont pas encore cr�� un Conseil de la jeunesse d?arrondissement, que, s?ils souhaitaient cr�er cette instance, il y aurait des moyens aff�rents.

J'�mets simplement une r�serve, mais je crois que nous sommes d'accord sur la mani�re dont nous comprenons ce v?u, � savoir que le temps de pr�sence de l'animateur pour l'ann�e prochaine n?est pas pr�cis�. En l?absence d?arbitrage budg�taire, je ne peux pas m'engager pour dire s?il s?agira d?un mi-temps, d?un trois quarts temps, d?un tiers-temps, ou d?un temps plein dans le 15e arrondissement. En tout cas, quels que soient les arbitrages budg�taires, il y aura la pr�sence d'un animateur dans le 15e d�s lors que, et je m?en f�licite, le 15e a d�cid� de cr�er un conseil de la jeunesse d?arrondissement.

M. Christian SAUTTER, adjoint, pr�sident. - Je mets aux voix, � main lev�e le v?u d�pos� par le groupe socialiste assorti d'un avis favorable de l'Ex�cutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le voeu est adopt�. (2008, V. 144).

Je mets aux voix, � main lev�e, le v?u d�pos� par le groupe U.M.P.P.A. assorti d'un avis favorable de l'Ex�cutif.

Qui est pour ?

Contre ?

Abstentions ?

Le voeu est adopt�. (2008, V. 145).

La jeunesse est tr�s soutenue !

Septembre 2008
Débat
Conseil municipal
retour Retour