retour Retour

Vœu tendant à la mise en place d'un dispositif nocturne étendu au métro dans le cadre de l'opération "Nuit blanche".



D�lib�ration affich�e � l'H�tel-de-Ville
et transmise au repr�sentant de l'Etat le 8 octobre 2002.
Re�ue par le repr�sentant de l'Etat le 8 octobre 2002.

Le Conseil de Paris, si�geant en formation de Conseil municipal,
Du 5 au 6 octobre, la Mairie de Paris organise la premi�re op�ration "Nuit Blanche" au cours de laquelle un certain nombre de lieux culturels sera ouvert. Des concerts, des visites, des expositions seront accessibles toute la nuit.
Afin d'inciter les habitants de Paris et de la r�gion, mais aussi les visiteurs que nous souhaitons nombreux, un dispositif particulier en mati�re de d�placements doit �tre mis en place. Un projet de d�lib�ration d�finissant les conditions et les modalit�s du partenariat entre la Mairie de Paris et la RATP doit ainsi �tre examin� par notre Conseil lors de cette s�ance.
Cependant, au regard des premi�res annonces qui laissaient � penser que deux lignes de m�tro resteraient ouvertes toute la nuit, le projet de d�lib�ration n'�voque pas une telle possibilit�. Bien qu'insuffisante au regard de l'ampleur de cette manifestation et de l'affluence qui pourrait s'en suivre, cette �ventualit� aurait n�anmoins constitu� une premi�re avanc�e. A titre de comparaison, lors de la "Grande Braderie" de Lille, le m�tro fonctionne tout le temps que dure la manifestation, nuits incluses.
Sur la proposition de M. ALAYRAC et des �lus du groupe PS,

Emet le v?u :

qu'en partenariat avec la Ville, la RATP envisage la possibilit� d'un dispositif nocturne �tendu au m�tro afin de renforcer l'�v�nement exceptionnel que sera l'op�ration "Nuit Blanche".

Septembre 2002
Déliberation
2002 V. 113
Conseil municipal
retour Retour